BONNE ANNEE… ou comment enfin tenir ses bonnes résolutions.

posted in: Non classé | 0

 

C’est la tradition. Certains les listent, d’autres préfèrent les prendre à la rigolade ou ne pas trop y croire et d’autres encore les désirent de toutes leurs forces mais les recyclent inlassablement… les bonnes résolutions de la nouvelle année.

Le calendrier nous offre un nouveau départ, à partir du premier janvier tout est possible. Nous allons enfin défaire ce qui est noué (résolution) pour obtenir un bénéfice (bonne).

Si la question de « comment tenir ses bonnes résolutions ? » fait couler autant d’encre, c’est bien qu’elles ont la réputation de ne pas souvent se réaliser, elles ne passent pas toujours l’hiver, parfois elles cessent même d’exister plus vite que la gueule de bois du lendemain de fête.

Malheureusement, ces bonnes résolutions non tenues laissent dans leur sillage un goût amer de frustration, sentiment d’échec et de cause perdue…

Ma meilleure astuce  pour « tenir ses bonnes résolutions » : bichonner sa confiance en soi !

La confiance en soi n’est pas un trait de caractère, mais notre propre perception de notre capacité à réussir une activité. On peut manquer de confiance en soi dans un domaine précis sans être une personne particulièrement timide, réservée ou trouillarde.

Cette perception fluctuante est nourrie  par les expériences de réussite, d’échec, par le manque d’expérience… et évidemment, le stress !

C’est sur ce dernier point que le chat se mord la queue : Le stress chronique, diminue nos ressources et entame donc la confiance en soi… puis le manque de confiance en soi devient lui-même source de stress.

Bien sûr, les années de bonnes résolutions non tenues font partie de l’expérience, et ont imprégné cette perception, « Je n’ai pas tenu mes bonnes résolutions les années précédentes, donc ma perception de ma capacité à réussir cette année se trouve négative »…  mais ça se soigne !

Première bonne résolution… pour tenir ses bonnes résolutions  :  Je divise pour mieux régner (ici, c’est pour la bonne cause).

Pour augmenter notre perception de notre capacité à réussir, il est préférable de traiter nos bonnes résolutions les unes après les autres. Une foule de bonnes résolutions semble plus effrayante qu’une bonne résolution à la fois. Avec en prime, le risque de se disperser et de rapidement se décourager.

Deuxième bonne résolution : Si la montagne est trop haute, je la franchis par étape.

Il s’agit de diviser son objectif en sous-objectifs plus accessibles… Pas après pas, jour après jour, étape après étape… ne regarder ni en haut, ni en bas. Jusqu’à formuler un « ça je peux le faire ! »… et le faire !

Troisième bonne résolution : Je regonfle mon égo !

Fâcheuse tendance humaine à accorder plus de crédit à nos échecs qu’à nos réussites… En effet, notre cerveau, en très mauvais arbitre, accorde plus de points à nos défaites qu’à nos réussites. Il veut nous protéger, mais c’est injuste.

Alors à partir de maintenant prenons le temps de célébrer chacune de nos réussites… c’est-à-dire chaque petit pas : on sourit, on pousse un grand « YES ! »… le temps que notre cerveau s’améliore en statistiques.

Quatrième bonne résolution : Je réussi ou j’apprends !

Voir l’échec comme une occasion d’apprendre. Et oui, je sais que ce n’est pas culturellement correct de dire cela (en France). Mais l’échec n’est pas une preuve d’incapacité, mais juste le signe d’une non performance à un instant « T ». Heureusement que les bébés, les scientifiques, les ingénieurs, les sportifs, etc., ne baissent pas les bras au premier échec…nous nous déplacerions à quatre pattes, la médecine serait moyenâgeuse , et vous lieriez peut-être ces lignes sur un parchemin… je ne vous parle même pas du turn-over de votre équipe préférée.

Cinquième bonne résolution : Dans la peau d’un gagnant !

Avez-vous déjà entendu un coach motiver son équipe par ces mots : « Bon, là les gars, on a très peu de chance de gagner, nous sommes des minus à côté d’eux, alors comportez-vous en perdants, baissez la tête, rentrez les épaules et essayez de ne peut-être pas perdre ce match ! » … euh… NON !

Alors regardez vos bonnes résolutions avec un regard neuf, séparez les, décomposez les, faîtes vos petits pas, célébrez vos réussites, analysez vos échecs… et profitez, la tête haute, de cette nouvelle et belle année !

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez Meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est celui-ci.

Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’aimez !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply