Le stress moderne, dit « cognitif » tend à devenir chronique. En effet, sa source interne ne nous laisse que peu de répit… difficile de nous fuir, de faire abstraction de nos préoccupations essentielles.

Alors, trop intense, trop fréquent, il nuit à notre santé et occasionne de nombreuses manifestations pathologiques.

Attention, cette liste de symptômes bien que non exhaustive est déjà très longue :

–        Tensions corporelles

–        Spasmes

–        Maux de tête

–        Troubles digestifs

–        Infections

–        Hypertension artérielle

–        Asthme

–        Addiction

–        Trouble du sommeil

–        Trouble de la concentration

–        Trouble de la mémoire

–        Perte de confiance (en soi et en les autres)

–        Irritabilité

–        Agressivité

–        Anxiété

–        Fatigue

–        Dépression

–        Manque de créativité

–        Phobie

–        Démotivation

–        Etc.

L’erreur la plus courante s’avère de considérer le symptôme comme représentant le problème, sans chercher à corriger la source :

Par exemple : chercher à résoudre les troubles du sommeil avec des somnifères, se “surcaféiner” pour masquer la fatigue, prendre des anxiolitiques… etc.